Conseil promotion

Comment faire connaître son livre : les 7 clés du succès

Votre livre est prêt ? Vous souhaitez le faire sortir de l’ombre et exploser les ventes ? Découvrez comment faire connaître son livre.

Avec 1000 livres vendus en 3 mois, les auteurs auto-édités peuvent obtenir un succès fantastique. Votre roman est publié, vous avez méticuleusement peaufiné chaque détail pour créer un texte qui marque. Il va marcher, c’est sûr. Il reste, cependant, un tout petit grain de sable dans les rouages de votre plan : personne ne sait que votre livre existe. Quels sont les meilleurs outils pour promouvoir un livre ? Quel budget prévoir ? Comment identifier de bons influenceurs ? Bref, comment faire connaître son livre ? C’est le sujet d’aujourd’hui que nous allons aborder en 7 étapes.

1 - Ne pas parler de livre tout de suite

Le lecteur est un consommateur. Même lorsque l’on consomme de l’art, nous sommes sensibles aux ficelles du marketing. Et la plus importante d’entre elles, c’est l’image de marque.

Votre personnal branding constitue probablement votre meilleur atout pour vendre un livre. Qui n’a pas acheté le dernier Musso ou le dernier Mary Higgins Clark justement parce que c’était un Musso ou un Clark ? C’est pour cela qu’un bon éditeur traditionnel choisit ses auteurs. Peu importe le titre du livre ou son synopsis. En réalité, un auteur en auto-édition peut vendre bien avant de commencer à publier un texte.

La cohérence reste la clé d’une bonne image de marque. Vous devez donc mettre au point votre persona comme vous le feriez pour les personnages d’un roman. Comment vous définissez-vous ? Que voulez-vous dire sur vous ? Et surtout, quelle est cette petite anecdote qui vous rend identifiable ? Celle qui donne une saveur particulière à vos écrits. Et si votre biographie se révélait plus importante que le prix de vente ?

2 - Rédiger pour la promotion du livre

Un auteur se sent plus à l’aise dans une séance d’écriture que dans une séance de négociation. C’est un fait. Et on peut facilement le tourner à son avantage. Il s’agit d’écrire des livres dédiés à une communauté bien ciblée.

Votre histoire se passe à Blois ? Vous pouvez décrire les coteaux de la Loire, les sculptures de la cathédrale, les constructions qui bordent le passage des 7 frères. Utiliser des noms de rues qui parlent aux gens. Décrivez les cafés où les passants aiment se rassembler ou, pourquoi pas, la librairie de quartier à laquelle vous n’oublierez pas de laisser un exemplaire de l’ouvrage papier. En mettant en valeur l’atmosphère d’un lieu, vous attirez l’attention des parties prenantes. Vous n’avez plus qu’à envoyer un manuscrit par la poste (ou par email si vous préférez le format numérique) à la mairie ou à la radio locale. L’astuce est parfaite pour celui qui souhaite publier gratuitement dans la presse locale, sur les réseaux du café concerné ou… du libraire.

Les ouvrages techniques peuvent également tirer profit de cette astuce. Un livre de recettes peut être attaché à une géographie ou une culture. Un ouvrage scientifique peut s’adresser à un lecteur particulièrement ciblé ou mettre en avant les travaux d’un groupe de personnes.

3 - Travailler son réseau dès le départ

Quand on veut faire connaître son livre gratuitement, on pense à ses proches, on sollicite ses relations. Ce réseau se retrouve finalement vite exploité. Mais on peut le faire croître alors qu’on est encore en train de rédiger un livre.

Un groupe de rédaction, un comité de lecture ou des bêta-lecteurs nous amènent à côtoyer de nouvelles personnes. Mais surtout, à travers leur relecture, les corrections et les suggestions, ils participent d’une certaine manière à la rédaction de la maquette. Le moment venu, ils deviennent de parfaits ambassadeurs de vos manuscrits.

La participation à un concours constitue un autre moyen d’obtenir les coordonnées de professionnels. Au-delà de la publicité que vous apporterait une victoire, vous rencontrez d’autres écrivains, un jury, des journalistes, les médias littéraires... Écrivez pour participer à un concours, tentez l’expérience et mettez votre talent personnel à l’épreuve !

4 - Organiser des conférences locales

Il est difficile de se faire remarquer au Salon du livre. En revanche, les médiathèques, bibliothèques et mairies recherchent régulièrement des animations pour créer l’événement. Un auteur en recherche de lectorat peut facilement leur proposer une conférence sur un thème en lien avec le livre.

Un événement local réunit entre 15 et 100 personnes selon la notoriété du site et de ses propres moyens de communication. Cela se traduit généralement par la vente de 5 à 30 livres. Et l’effet peut être amplifié si les administrateurs du lieu publient un article avec un extrait de votre livre dans leur newsletter.

En terme de contenu, on prévoit généralement un exposé de 45 minutes suivi de 10 minutes de questions et 20 minutes pour présenter son livre au format papier, s’adonner à quelques séances de dédicaces et, bien sûr, pour la vente.

Les gens n’achètent pas toujours tout de suite. Il faut parfois rencontrer un seul ouvrage trois ou quatre fois avant de passer à la lecture. Distribuer des marque-pages constitue une solution pratique pour rester dans la mémoire des gens en attendant le bon moment.

5 - Penser au SEO

Google, Facebook et bien d’autres peuvent augmenter la visibilité d’un écrivain sur le web. Je ne parle pas seulement de faire en sorte que Google présente votre livre, mais aussi qu’il mette en avant les articles de blog qui font la promotion de votre création. Le SEO entre en piste.

Le SEO (Search Engine Optimisation) constitue une série de règles destinées à faire apparaître une information dans les premiers résultats des moteurs de recherche. La base consiste à faire savoir à Google de quoi vous parlez. En termes d’écriture, cela signifie simplement d’éviter d’utiliser des figures de style trop torturées. Évitez si possible les formules abstraites (bien que tendances) telles que « Autant en emporte le vent ».

Le titre doit être explicite. Alors bien sûr, une version comme « amour impossible en pleine guerre de Sécession » ne fera probablement pas honneur à votre littérature. Ne cherchez pas à être trop direct, mais tentez plutôt d’utiliser des mots clés relatifs au thème. Le résumé de la quatrième de couverture est suffisamment long pour être clair sans gâcher votre style littéraire.

6 - Soigner sa promotion sur les réseaux sociaux en 2022

La promotion de votre livre passe nécessairement par des publications sur votre profil YouTube, Twitter ou Instagram, selon vos habitudes.

Utilisez l’impression à la demande pour faire imprimer un exemplaire du livre pour vos fans les plus actifs et demandez-leur de poster un commentaire en échange. Accordez une attention particulière au contact qui publie le plus fréquemment ou qui peut partager sa recommandation à une large communauté d’internautes. Avec environ 5 avis, vous commencerez à attirer l’attention d’autres personnes.

Les blogueurs professionnels se feront un plaisir de vous aider. Identifiez les critiques les plus actives pour votre catégorie d’ouvrage, sur les sites spécialisés et envoyez-leur un petit message. Un bon influenceur dispose d’abonnés qui laissent beaucoup de commentaires sur ses publications. Les auteurs qui souhaitent se démarquer n’ont pas besoin de la plus grande audience, mais de l’audience la plus active.

Faire le buzz ne s’improvise pas. Pour ébranler Internet et réussir votre lancement, le monde de l’édition concentre toutes ses actions à un instant donné, faites de même. Publiez sur un maximum de blogs le même jour et veillez à obtenir les commentaires immédiatement. Un blogueur qui publie pour vous doit le faire selon votre programme. Avant de publier une nouvelle info, vérifiez avec l’auteur de la publication que sa critique, son communiqué ou ses photos sont bien en relation avec votre ligne éditoriale.

7 - Prévoir un budget pour faire connaître son livre

Un budget de 100 € peut suffire pour promouvoir son livre avec astuce.

Les axes de dépenses varient selon la sensibilité de l’auteur de l’ouvrage ainsi que de l’aide de proches dont il peut bénéficier. On conseille généralement de prévoir :

  • l’édition de flyers ou de marque-pages pour attirer l’oeil de vos clients (environ 10 euros) 
  • un peu de publicité payante sur les réseaux sociaux (environ 10 euros) 
  • quelques déplacements pour les salons 
  • la fourniture de livres gratuits pour obtenir les premiers avis (quelques dizaines d’euros en impression sur demande)

Exceller dans la promotion des livres

Nous avons vu ensemble les principaux conseils pour faire connaître son livre. Et s’il n’y avait qu’une chose à retenir, c’est qu’il vaut mieux y réfléchir avant de commencer un livre. Bien sûr, la qualité reste l’élément le plus important pour promouvoir le livre. Une mise en page soignée et un texte sans fautes participent à votre image de marque. Un résumé percutant ainsi qu’une belle couverture incitent les lecteurs potentiels à en savoir plus, à venir voir vos stands, à commenter vos publications et à cliquer sur les liens. Vous avez fini d’écrire et publier des ouvrages dont personne ne connaît l’existence. Lançons les paris : combien de livres imprimés vendrez-vous en 3 mois ?

Vous pourriez aussi être intéressé par :

Le festival du livre 2023 : pourquoi ce changement de nom ?
CONSEIL PROMOTION

Le festival du livre 2023 : pourquoi ce changement de (...)

C’est annoncé, le festival du livre 2023 se tiendra du 21 au 23 avril. Sous la grande halle en effervescence (...)

Lire plus
Financer son livre par le crowdfunding : saviez-vous cela ?
CONSEIL PROMOTION

Financer son livre par le crowdfunding : saviez-vous (...)

L’argent, c’est le nerf de la guerre. On écrit pour l’amour de la littérature, pour la poésie ou simplement (...)

Lire plus
L’ISBN et l'auto-édition : la clé de votre réussite ?
CONSEIL PROMOTION

L’ISBN et l'auto-édition : la clé de votre réussite (...)

L'ISBN : un élément clé pour la visibilité et la distribution de votre livre en auto-édition

Vous êtes (...)

Lire plus
La mascotte Newtenberg tient un cookie dans sa main

Vous reprendrez bien un peu de cookies ? 🍪

Cookies du site Newtenberg.fr

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement, pour améliorer votre expérience ou pour nous permettre de mesurer l’audience. Votre consentement à l’utilisation des cookies non nécessaires au fonctionnement du site est libre. Vous pouvez tout accepter, refuser ou personnaliser votre choix.