Conseil écriture

L’écriture assistée par l’IA : réalité ou fiction ?

Découvrez comment l’intelligence artificielle vous aide à écrire votre livre. Cet article explore les meilleures pratiques de l’écriture assistée par l’IA.

Écrire un livre avec une intelligence artificielle : est-ce possible ?

Imaginez que vous êtes un auteur en herbe, passionné par l’écriture de romans. Vous avez des idées, des personnages, un monde imaginaire à créer, mais vous vous sentez un peu découragé devant la tâche titanesque qui vous attend. Et si je vous disais qu’il existe une technologie qui peut vous aider à écrire votre livre ? Une technologie qui pourrait peut-être même écrire le livre à votre place ? Vous êtes sceptique, mais la question se pose : une intelligence artificielle peut-elle écrire un livre ? Explorons les avancées technologiques récentes, les limites de l’IA dans la création littéraire, et, surtout, comment bien rédiger avec une IA ? Prêt à découvrir le monde fascinant de l’écriture assistée par l’IA ?

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle (IA) désigne l’ensemble des technologies qui permettent à des machines de simuler l’intelligence humaine, comme la capacité d’apprendre, de raisonner et de résoudre des problèmes. Les applications se retrouvent par exemple dans la vision par ordinateur, l’analyse de données, les simulations scientifiques, le raisonnement automatisé ou… le traitement automatique du langage naturel (TALN).

L’IA fonctionne grâce à des algorithmes d’apprentissage automatique et des modèles mathématiques. Ils permettent aux machines de traiter de grandes quantités de données et de trouver les relations logiques qui les relient entre elles : le modèle.

Dans le domaine du langage, cela signifie que l’IA pourrait identifier toute seule les règles qui constituent une langue complexe. Une machine pourrait apprendre toutes les règles de grammaire, d’orthographe, de syntaxe, de typographie et de ponctuation d’une langue comme le français. Mieux, elle pourrait identifier les habitudes de langage, le style rédactionnel, propre à un rédacteur en particulier.

Au-delà de la forme et du style, l’IA pourrait également identifier des règles sémantiques comme le fait que l’on ne puisse pas évoquer la couleur d’un objet incolore ou toucher un concept abstrait par exemple.

Et l’on pourrait aussi bien inverser le mécanisme pour produire des textes vraisemblables dans une langue donnée.

Mais ces systèmes numériques d’imitation de l’esprit humain, fonctionnent-ils réellement ? Peuvent-ils écrire un livre qui ait un sens et transmettre des émotions ? Est-ce seulement une solution anti page blanche ? C’est précisément ce que nous allons voir.

La technologie « transformer »

Si nous pouvons sérieusement nous poser la question de l’écriture automatique par ordinateur, c’est grâce à l’arrivée de la technologie dite « transformer ». Et elle n’a rien à voir avec les célèbres robots polymorphes, malgré leur intelligence.

Le réseau de neurones récurrent est une technique d’apprentissage automatique qui permet à une machine de traiter et de générer du texte. Il utilise des modèles de langage qui sont entraînés sur un contenu écrit de référence (le corpus de données) pour apprendre à prédire la probabilité de rencontrer un mot donné, après un autre.

Lorsqu’elle écrit, l’intelligence ajoute constamment des mots dans la phrase. Le terme ajouté dépend seulement du champ lexical précédent. Après un déterminant, il vaut mieux mettre un nom commun. Si le texte utilise le champ lexical du moyen âge, il faut éviter de parler de Google ou d’ordinateurs. En revanche, ce système perd la mémoire de ce qui a été dit trop en amont. Il ne comprend donc pas le sens des pronoms. Il peut aussi bien commencer un paragraphe en expliquant qu’il pleut et le terminer, 10 lignes plus loin, avec des personnages qui bronzent sur la plage.

Le « transformer » est un réseau de neurones qui utilise la technique d’« attention ». Cela permet à la machine de se remémorer les parties les plus importantes du texte en cours de génération. La machine peut mieux comprendre le contexte et les relations entre les différents éléments du texte. Il en résulte des écrits plus fluides et cohérents.

GPT (Generative Pretrained Transformer) est le « transformer » entraîné par Open AI sur de grandes quantités de données textuelles. Chat GPT est un logiciel qui utilise la technologie GPT pour chatter avec les utilisateurs. La synthèse de textes automatiques et vraisemblables est donc une réalité aujourd’hui. Mais un livre, c’est plus qu’un texte en bon français, n’est-ce pas ?

L’IA peut-elle écrire un livre toute seule ?

Malgré les apparences, les « transformers » ne sont pas faits pour « comprendre » ou « tenir des raisonnements logiques ». Ils ne font que trouver le mot qui apparaît le plus souvent à la suite d’un autre, dans un contexte donné.

Un algorithme spécialisé dans l’écriture ne produit pas nécessairement des énoncés « vrais ». Ce défaut n’a que peu d’importance si vous lui demandez d’écrire sur un sujet fictif, cela oblige en revanche à contrôler toutes les informations dans le cadre d’un texte informatif.

La créativité et l’imagination sont le propre de l’homme et un robot-rédacteur ne sait pas encore les reproduire. Un ordinateur n’a pas la capacité de créer des personnages complexes et convaincants, de retenir l’attention des lecteurs cibles ou de construire des histoires qui les captivent.

De plus, l’IA n’a pas de compréhension émotionnelle ni de capacité à exprimer des sentiments et des émotions de manière authentique. C’est une limite importante en littérature et en copywriting.

Bien que l’IA ait progressé dans la génération de texte, elle n’est pas encore capable de créer des romans convaincants et captivants. Les rédacteurs humains restent indispensables pour créer des histoires qui touchent et inspirent le lecteur. La rédaction de contenu en masse ou le service de rédaction de texte généré par ordinateur ne sont pas encore là.

Mais ces limites ne sont-elles pas justement la petite imperfection qui permettrait aux utilisateurs de créer des textes personnels et puissants malgré un système rigide et mathématique ? Penchons-nous sur quelques astuces.

Comment rédiger du contenu unique grâce à l’IA ?

Les défauts des intelligences artificielles donnent toute leur place à l’homme. Avec un peu d’astuce et de talent, ce dernier peut amener l’IA à créer des textes plus intenses. Voici comment faire :

1 - Écrire paragraphe après paragraphe

Structurer le texte avant de passer à la rédaction des détails se révèle crucial. Demandez à l’IA de définir clairement les parties, les chapitres, les scènes et les paragraphes, de sorte que chaque élément du texte ait sa place dans une organisation cohérente. Lorsque la structure est correcte, vous pouvez lui demander de rédiger les paragraphes.

Ce travail par paragraphe permet de manipuler des textes relativement courts. Cela évite de travailler de grandes quantités de données qui peuvent compliquer le processus d’écriture digitale.

N’hésitez pas à rappeler la structure générale du texte à chaque nouveau paragraphe. Ainsi, l’IA peut garder en tête l’organisation globale et produit un texte mieux structuré et plus cohérent. Cela évite également le contenu dupliqué dans plusieurs paragraphes successifs.

Les titres et sous-titres sont souvent plus pertinents lorsqu’ils sont conçus en dernier.

2 - Donner un cahier des charges précis

Lorsque vous travaillez avec l’IA, il est important de donner un cahier des charges clair à la machine. Cette liste d'exigences détaille aussi bien les critères de qualité que les règles de rédaction recherchées.

Vous pouvez préciser la structure attendue, les techniques de rédaction à employer, le style d’écriture, et le type de transition que vous souhaitez pour articuler votre écrit. Vous devriez aussi indiquer le nombre de mots que vous souhaitez dans la rédaction du texte. Et oui, il faut être un bon rédacteur pour utiliser ces systèmes.

La narration devient plus efficace lorsque vous précisez le type de focalisation, le temps de narration et l’état d’esprit du narrateur. Si vous précisez le lecteur cible, l’IA adapte son style d’écriture en fonction des attentes du lecteur. Le texte final devient plus précis et cohérent.

En donnant des instructions précises à l’IA, vous pouvez vous assurer que le contenu créé répond à vos besoins et convient à votre public cible. Cela peut également accélérer le processus d’écriture en évitant des allers-retours inutiles avec l’IA pour obtenir un résultat satisfaisant.

3 - Rappeler le contexte du livre

Rappeler la date, le lieu, le contexte historique, les personnalités en jeu et le genre de votre livre aide l’IA à intégrer les subtilités propres à votre projet. C’est une bonne stratégie si votre texte traite d’un événement historique ou d’un lieu spécifique. Cela permet à la machine d’ajouter des informations précises, d’ajuster la sémantique et de fournir un contenu plus pertinent.

Si vous n’écrivez pas de roman, mais que vous gérez un site e-commerce qui cherche à créer une fiche-produit, indiquez-lui qu’elle doit écrire comme un copywriter web freelance. Vous pouvez préciser que vous attendez une structure AIDA ou un texte copywrité.

4 - Demander une relecture à l’IA

Un excellent moyen de trouver des façons d’améliorer la rédaction consiste à demander à l’IA de commenter le contenu du texte. Elle peut fournir une perspective nouvelle sur votre travail, en identifiant des problèmes ou des fautes que vous n’auriez peut-être pas remarquées. Vous aviez l’habitude de gérer l’avis de vos lecteurs ? Il vous faudra faire avec l’opinion de la machine. Différentes requêtes vous permettent d’affiner votre texte et de le rendre plus efficace. On parle de création de contenu assistée par ordinateur ou d’assistant de rédaction automatisé.

  • Que penses-tu de mon texte ? Cette question ouverte permet de lever des contraintes qui nous échappent peut-être. Attention, certains systèmes sont conçus pour valoriser l’utilisateur et minimiser la critique.
  • Que pourrait-on améliorer dans ce texte ? Cette formulation force le système à faire des suggestions. Il est incité à proposer, même si le texte d’origine est excellent.
  • Que comprends-tu de ce texte ? Que penses-tu de la relation entre les personnages ? Ce personnage a-t-il une idée derrière la tête ? Qui pourrait être le meurtrier ? Ces questions permettent de prendre du recul et d’envisager les interprétations d’un lecteur face au texte.

5 - Faire des contre-propositions

Faire des contre-propositions est un excellent moyen de collaborer avec l’IA et d’augmenter la qualité de rédaction. Si la machine propose une phrase ou un paragraphe qui ne correspond pas à vos attentes, vous pouvez proposer une alternative et lui demander une réécriture. De cette manière, elle peut ajuster son approche pour répondre à vos besoins spécifiques, et vous pouvez travailler ensemble à la rédaction de textes de haute qualité.

Le risque serait de trop s’appuyer sur l’intelligence artificielle et de perdre son habileté rédactionnelle. Exercer votre force de proposition vous permet de rester actif, d’entretenir votre créativité et votre sens critique pour rester au top en tant qu’auteur.

Écrire avec l’IA : où en sommes-nous ?

L’intelligence artificielle a apporté de grandes avancées dans le domaine de la création littéraire. Grâce au « transformer », l’IA peut vous permettre de rédiger rapidement des textes qui semblent avoir été écrits par des humains. Cependant, bien que l’IA puisse être un outil utile pour faciliter la rédaction, elle ne peut remplacer complètement l’imagination et la créativité humaine. Ce n’est pas tellement qu’elle remplace l’auteur, mais elle le stimule différemment, lui fait des propositions et le force à organiser son travail. Elle peut nous accompagner dans la rédaction. Les outils du XXIe siècle introduisent la collaboration homme-machine ! Vous êtes toujours sceptique ?

Vous pourriez aussi être intéressé par :

Créer du suspense dans un roman
CONSEIL ÉCRITURE

Comment créer du suspense dans un roman ?

Le lecteur reste captivé, accroché, il avale les pages de votre roman une à une. Difficile de reprendre (...)

Lire plus
Rejoindre un groupe d’écriture : Votre survie en dépend
CONSEIL ÉCRITURE

Rejoindre un groupe d’écriture : Votre survie en dépend (...)

La pression vous stimule ? Vous aimez courir au bord du précipice ou, plus fréquemment, travailler à l (...)

Lire plus
Les genres littéraires et leur public cible : comment maximiser vos ventes de livres ?
CONSEIL ÉCRITURE

Les genres littéraires et leur public cible : comment (...)

Le guide ultime pour choisir le bon genre littéraire et séduire votre lectorat

Vous êtes un auteur passionné (...)

Lire plus
La mascotte Newtenberg tient un cookie dans sa main

Vous reprendrez bien un peu de cookies ? 🍪

Cookies du site Newtenberg.fr

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement, pour améliorer votre expérience ou pour nous permettre de mesurer l’audience. Votre consentement à l’utilisation des cookies non nécessaires au fonctionnement du site est libre. Vous pouvez tout accepter, refuser ou personnaliser votre choix.